Les cèpes sont là...

 

       Je ne vais jamais sérieusement aux cèpes pendant l'été. C'est un principe.

     En plus, j'ai pas mal de boulot à faire en ce moment et lorsqu'on va aux cèpes on risque une rechute de "cépingite aigüe" * et alors là, le travail n'avance plus du tout...

 

C'est d'abord Nico avec ses 20 kg qui a commencé à ébranler mes principes...


* Cépingite aigüe :

maladie non reconnue par la sécurité sociale. Elle touche les hommes des départements 07, 48 voire 30. Normalement le plus fort de l'épidémie est en septembre... La médecine est impuissante devant une telle maladie. Le seul traitement valable est constitué de nombreuses sorties en forêt et au bout d'un mois tout redevient normal chez le sujet atteint. J'en connais même qui ont des troubles du sommeil : en se couchant et en fermant les yeux, ils voient encore des cèpes...

Cette année, l'épidémie est en avance les premiers malades ont été contaminés en août... 

Et quand Julien m'a annoncé 87, j'ai rechuté...

 

En plus, il m'a dit qu'il y avait des girolles et ça j'adore !

Quelques photos de ces cèpes qui,lorsqu'ils sont là, font que tout le monde va en forêt.

Cueillette du matin...

 

Mais, promis...j'arrête demain !

Ensuite vient le séchage, ce n'est pas le moment le plus intéressant dans la récolte des cèpes...