Masméjean le 26/04

Le Masméjean était une très belle rivière mais de fortes crues morphogènes l'ont bien abimé.

La dernière en date est celle de 2008.

C'est cette crue qui a amené tous ces sables et graviers en arrachant les berges.   

Les truites ont bien souffert de la crue... Sur cet histogramme, on peut voir facilement que les poissons nés avant la crue sont très peu nombreux ( 6 poissons à la maille sur 150 m de rivière)

Par contre, la génération née tout de suite après la crue est exceptionnelle... plus de 200 poissons toujours sur 150 m.

Les prises sont très nombreuses avec bien sûr une majorité de poissons autour de 18 cm...

Je craignais que les trop nombreuses truites autour de 18 cm souffrent de la faim... Apparemment il n'en est rien, vu leur ventre bien rebondi.  

C'est l'occasion d'essayer une nouvelle canne ( merci Vincent)  en plus ça tombe bien car je viens de casser la pointe de ma Scierra... 

L'eau est de bonne qualité mais elle est très rare cette année, le débit est actuellement celui du début de l'été... Vite de la pluie !

Au menu aujourd'hui : éphémères !

De longs plats, bien peuplés mais la difficulté est de réussir à  s'approcher discrètement sans faire fuire les truites postées le plus en aval... sinon tout le troupeau est alerté et il ne reste que quelques poissons prenables tout à l'arrivée du courant. 

Les arbres déracinés par la crue procurent de belles caches pour les truites. D'ailleurs, il manque des caches pour les truites et au fond de chaque trou on aperçoit un banc de truites sans cache. 

Les truitelles de l'année sont bien présentes, le Masméjean a une très forte capacité de reproduction mais ces truitelles ont bien du mal avec leurs très nombreuses grandes soeurs !

Le principal danger pour les truitelles de l'année ce sont les grandes soeurs qui ont vite fait de croquer ces nouveaux nés...

Nageoire adipeuse bien orangée !

Nageoire anale bordée d'un beau liseré blanc !

Une portion de rivière avec beaucoup de caches, chaque poste est occupé par une truite. Malheureusement, il reste  peu de coins comme celui-là...

La rivière étant baignée de soleil, les truites ont une belle robe très claire.

Un joli poste, avec encore une fois un ancien trou comblé par le gravier apporté par la crue... 

Les truites sont belles ! C'est une gestion patrimoniale de la rivière.

Il faut simplement attendre l'an prochain qu'elles aient un peu grossi...

La rivière est bien gardée ( 2 gardes de l'aappma ) et puis aussi par ces farouches vaches Aubrac ...

La nature est belle et préservée tout autour...

Ce premier narcisse fait plaisir à voir mais attention son parfum est enivrant.

Bref, je l'aime bien ce petit Masméjean...