Mon parcours préféré sur la Borne

 

 

 

 

 

 

 

 

Un beau parcours

près d'une tour.

Je gare ma voiture en espérant qu'un autre rocher ne se décidera pas à tomber aujourd'hui...

L'air embaume d'une multitude de parfums, ici le serpolet ! (une sorte de thym de montagne)

Les genêts ont une belle couleur jaune et un parfum entêtant...

Le niveau d'eau est juste comme il faut. La rivière est magnifique...ça va être une belle journée.

Pas facile de prendre un éphémère en vol ...

Puisqu'il y a des éphémères, les truites sont dehors et elles ont bien mangé !!!

Les truites ne manquent pas de caches sous les blocs de granit.

Elles ont le ventre rebondi, sûrement des vers d'eau que l'on sent crisser sous les doigts.

Le parcours est ombragé mais en hiver, du fait de la vallée encaissée, la rivière ne voit pas le soleil et la saison de pêche à la mouche démarre tard.

Truite brillante !

La bordure de droite a été excellente...

C'est la bonne saison, riche en nourriture, les truites se gavent.

Déjà 13h... l'heure du pique-nique,

remarquez qu'il y a pire comme endroit pour casser la croûte.

Dix truites, au moins, gobent sous mon nez...magnifique !

Elles aussi ont bien pique niqué...

Le parcours est toujours aussi beau, mais les rochers compliquent la progression du pêcheur.

Elle a bien pris la mouche, toujours ma petite araignée de la semaine dernière ...

Là, ça devient plus compliqué pour avancer...

Les truites sont toujours là ...

Beaucoup de truites sur ce parcours.

On voit le fond même avec 4 m d'eau ...

On voit aussi les truites

mais elles aussi nous voient bien ...

Les parois sont escarpées, le retour ne sera pas de tout repos...

Cet enchevêtrement de tôles, c'est ce qu'il reste d'un tracteur qui a dévalé la pente il y a quelques années et malheureusement l'agriculteur a été tué.

Je vais m'arrêter là pour aujourd'hui, une dernière prise dans le passage étroit entre les rochers.

Celle-ci est bien plus mince, moins de nourriture dans le parcours plus rocheux ?

 

 

 

Cette nuit, je dormirai bien ...des images plein la tête ...

 

et de la fatigue plein les jambes...

 

Quand je suis au fond de cette vallée, je suis simplement heureux...

 

Joie simple d'un pêcheur !

En redescendant, je vois que l'abri sous roche a dû récemment servir à un pêcheur ou un chasseur car on voit encore les traces d'un feu allumé pour se réchauffer ou se sécher.

Autre endroit pour s'abriter, mais pas récente la construction...

Ceux qui ont empierré ce sentier avaient "l'âme bien née" comme le chantait Jean Ferrat...

Quelques fleurs, une raiponce je crois...

Et pour finir, ce chardon beau et piquant ... un peu comme ce parcours.

 

Attention, n'allez pas seul sur ce parcours. Merci de le partager avec un ami pour votre sécurité.