Invasion de septembre à avril !

 

 

 

 

 

 Nos rivières sont envahies depuis plus de 20 ans par ces oiseaux !

 

 Courbe des couples de cormorans en Allemagne, ça nous concerne car ces oiseaux migrent chez nous en hiver en venant  principalement de l'Europe du Nord.

 

Si on avait la courbe des ombres de l'Allier, je suis persuadé qu'elle serait inversement proportionnelle ! 

 

( La courbe des vandoises n'ira pas plus bas, elle est à 0)



Finalement, j'ai construit  un petit tableau de l'évolution de la population des ombres de l'Allier à  Pranlac avec les résultats des pêches électriques faites par les fédés 43,48 et 07 sur le même parcours.

( pas de chiffre en 2011 car pas de pêche électrique)


Le quota de capture de 0 ombre sur l'Allier instauré cette année 2015 ne posera aucun problème aux pêcheurs de ce secteur !

 


L'arrivée a lieu en septembre et c'est le lac de Naussac qui les attire.



 Malheureusement, ils ne se cantonnent pas sur le lac et ils pêchent sur l'Allier et tous les affluents, même sur les petits ruisseaux.

 


Nous n'étions pas habitués à voir cette silhouette posée sur les cailloux, les poissons non plus n'étaient pas habitués...



Merci à Raymond C pour les "magnifiques" photos de cormorans sur l'Allier !




Superbe photo caractéristique du cormoran qui sèche ses ailes avant de s'envoler ! 




C'est parti pour une séquence de pêche !

 

 

 

 

On surveille ce qui se passe au bord de l'eau !

Ces bestioles sont méfiantes !

 

 

 

Ce prédateur est un oiseau...

et un oiseau ça vole...

ça lui permet de changer rapidement de territoire de chasse quand la ressource en nourriture s'épuise dans un lieu !

 

Cormorans sur une frayère de saumons ! 

Adieu les tacons et blessures garanties pour les adultes !

 



Les rochers du bord de l'Allier servent de perchoir et de poste de surveillance !

 


Les rochers du bord de l'Allier sont repeints en blanc...

bientôt, une nouvelle richesse locale :  on pourra exploiter le guano !

 



Un vol en V pour lutter contre le vent !



Les oiseaux pêchent ensemble et quand la nourriture diminue dans un secteur, un coup d'ailes et on part ailleurs !


 

 

 

Lors des derniers recensements officiels, il a été compté une vingtaine de cormorans dans toute la Lozère !

 

Cherchez l'erreur !

 

 

Magnifique reflet dans l'eau !

 

Dommage que les poissons n'apprécient que moyennement la vue !

 

Je rappelle que les vandoises ont complètement disparu du haut-Allier mais ça n'inquiète pas grand-monde !


(Encore merci Raymond pour ces photos de cormorans sur l'Allier !)

 

L'autre image du cormoran !

 

En tout cas je suis un peu désabusé devant une telle situation, surtout que lors des dernières discussion aussi bien les techniciens de l'Onéma que ceux  des fédés ne croient pas à un impact très nocif du cormoran sur nos poissons !

Un guide de pêche local ayant qualifié " d'archaïque" mon discours sur le cormoran et estimant "négligeable, la prédation du cormoran"...

 

Mais après tout, c'est peut-être moi qui fais une fixation sur la bestiole et qui me fais des idées !

Les pêcheurs qui fréquent régulièrement l'Allier se sont bien aperçus des changements car ils sont de moins en moins nombreux à garer leur voiture sur les berges et ça, c'est un signe !

 

Les seules explications que j'ai eues  pour la disparition des vandoises ne m'ont pas vraiment convaincu :

- meilleure qualité de l'eau, avec des stations d'épuration plus efficaces ayant entraîné une diminution des algues dans l'eau et donc raréfaction des poissons blancs...

- il n'y a jamais eu de vandoises dans l'Allier...

- la sècheresse 2003...

- les crues...


 

Pour la raréfaction des ombres, on m'a dit que ça venait :

- de la raréfaction des insectes... 

- de la prédation des pêcheurs...

- des crues...

- d'une mauvaise reproduction et là, c'est "pas faux" car avec maintenant 2 adultes au km de rivière, c'est difficile d'avoir une bonne reproduction !  

 


 

 

 

 Il nous restera toujours quelques poissons  rescapés à pêcher !

 

Pour les ombres,

 jusqu'à quand ?

 

Une solution pour aider les ombres :

leur créer des zones  refuge, mais la mesure est difficile à mettre en place à cause des crues...

 

Les pêcheurs ont instauré deux mesures pour essayer de sauver cette population d'ombres, tout d'abord une maille à 38 cm (avec un quota de 1 poisson/jour) en Lozère  et cette année 2015, un quota 0 ombre sur l'Allier en amont de Langogne et dans toute l'Ardèche.

Ces mesures seront-elles suffisantes pour sauver l'ombre ?


Pas sûr du tout car d'après moi, le problème ne vient pas des pêcheurs !

 

 

Va falloir s'habituer à la nouvelle couleur des rochers !

 

Une question importante :

 

Combien faut-il qu'un cormoran mange de truites pour repeindre 1m² de rocher en blanc ?





Autre question importante :

vont-ils nicher ici ?


C'est possible en voyant, ce cormoran mâle en plumage nuptial, la tête recouverte de plumes blanches !